Le Jeune Intermittent – The 5:2 Fast Diet

Print pagePDF pageEmail page

Ce blog est normalement en anglais mais j’ai eu tellement de demandes concernant notre pratique du jeûne intermittent de la part de nos amis français que j’ai décidé de leur dédier un post. [This blog is usually in English but I have had so many requests for information on the 5:2 Fast Diet from our French friends that I am dedicating this post to them in French. You will find plenty of information on the subject in English if you click on the Category “Dieting” in the column on the right. You can start with “The 5:2 fast diet: fast and feast and still lose weight“.]

1/4 protéine, 1/4 féculents et 1/2 légumes

1/4 protéine, 1/4 féculents et 1/2 légumes

J’ai commencé le jeûne intermittent lorsque j’avais repris quelques kilos deux ou trois ans après avoir perdu 20 kilos en suivant un régime basé sur une assiette divisée en quatre: 1/4 de protéines, 1/4 de féculants et 1/2 de légumes. J’avais réduit ma consommation de vin à une ou deux fois par semaine à la place d’un verre ou deux à chaque repas. J’avais également éliminé les frites et autres mets très caloriques. Pendant les trois premières semaines du régime j’avais également éliminé tous les produits à base de blé les remplaçant par le quinoa, la polenta, etc.

Pendant la période du régime qui a duré 18 mois, je n’avais pas trop de mal, mais une fois que j’avais retrouvé la ligne, il était plus difficile de constamment “faire attention” et je n’arrivais plus à reperdre les trois ou quatre kilos que j’avais repris petit à petit pendant deux ans. C’est à ce moment-là que j’ai entendu parler du jeûne intermittent élaboré par le docteur Michael Mosley après ses recherches poussées sur les différents types de jeûne.

livrre_mosley

Sa méthode,  appelée 5:2 (cinq jours “normaux” et deux jours de jeûne), a eu tellement de succès que la caisse d’assurance maladie en Grande Bretagne a lancé des études très sérieuses sur ce sujet. Cette méthode qui vise à perdre du poids et à ne pas en reprendre a désormais fait ses preuves.

Et ce n’est pas uniquement une question de poids. Le mauvais cholestérol s’en va, on a une meilleure santé et le facteur “cancer” est réduit, ce qui augmente l’espérance de vie.

Mon mari Jean Michel était hésitant au début mais maintenant c’est un grand adepte. Nous pratiquons le jeûne intermittent deux fois par semaine, le lundi et le jeudi (mais on peut moduler les jours comme on veut), depuis plus de deux ans. Il n’y a aucune restriction sur les activités pratiquées les jours de jeûne – nous faisons 70 km de vélo sans problème et Jean Michel a fait de gros travaux physiques cet été -, il faut juste boire beaucoup d’eau. C’est même bien de pratiquer un sport ou d’avoir une activité intensive le jour du jeune.

Attention: Si vous avez un problème de santé, comme le diabète, par exemple, il faut absolument consulter un médecin avant de démarrer.

Alors, comment faire  les jours de jeûne ? C’est très simple: on prend 500 calories pour les femmes et 600 calories pour les hommes, répartis de préférence entre deux repas. J’ai essayé “petit déjeuner + dîner” mais j’avais mal à la tête dans l’après-midi. Je préfère donc ne pas prendre de petit déjeuner, ce qui favorise une plus longue période de jeûne (entre 21 heures le soir d’avant et 13 heures le lendemain = 16 heures) en prenant simplement un café noir non sucré le matin. Au début j’hésitais car j’avais appris à ne jamais sauter de repas mais finalement cela ne pose aucun problème.

Aux repas de jeûne, il faut prendre plutôt des protéines et légumes pour éviter la perte de muscle. Pour des raisons de simplicité, nous mangeons toujours la même chose les jours de jeûne. Comme ça, on n’a pas besoin de compter les calories chaque fois ni de réfléchir à ce que nous allons manger.

Repas typique un jour de jeûne intermittant

Repas typique un jour de jeûne intermittent (+ fruit)

A midi nous prenons deux oeufs (omelette sans matière grasse, oeufs durs, etc.), des crudités ou légumes cuits à la vapeur nature (juste sel et poivre) et un fruit. Jean Michel rajoute une tranche de pain équivalente à 100 calories.

Le soir, on mange un fromage blanc à 20%, un yaourt Activia nature, des légumes à la vapeur et un fruit.

Déjeuner typique: omelette à l'oseille accompagnée d'endives vapeur

Déjeuner typique: omelette à l’oseille accompagnée d’endives vapeur (+ fruit)

Il faut choisir des légumes basses calories : tomates, concombres, brocolis, haricots verts, courgettes, poivrons, carottes, choux-fleurs, endives, etc. Il faut tout peser la première fois pour s’assurer du nombre de calories.

Il faut savoir que la sensation de faim n’est jamais continue. On va avoir faim, puis on fait quelque chose pour se distraire, on boit un verre d’eau et la sensation disparaît.

Après quelque temps, on n’y pense même plus les jours de jeûne! C’est même agréable d’avoir une vraie sensation de faim de nouveau plutôt qu’une envie de manger ou de grignoter.

Et les autres jours, qu’est-ce qu’on fait ?

Eh bien, vous mangez comme vous voulez. D’abord, le fait de jeûner va sûrement réduire votre appétit. Ensuite, sans prendre les frites à tous les repas suivies de gros gâteaux, il n’y a pas de restrictions. Si vous constatez qu’il n’y a pas de perte de poids après plusieurs jours de jeûne,  vous pouvez essayer de ne pas dépasser 1200 calories par jour (pour une femme de taille moyenne) ou bien faire une troisième jour de jeûne dans la semaine ou juste sauter le petit déjeuner une ou deux fois de plus.

Foie gras from time to time is no longer excluded

Foie gras from time to time is no longer excluded

Puisqu’on a le “droit” de manger des petits gâteaux et du foie gras sans culpabiliser, l’envie de trop manger ou de grignoter est moins forte. Le cerveau semble s’adapter rapidement à cette nouvelle façon de manger.

Pour moi, le jeûne intermittent est la meilleure solution pour garder la ligne. L’idée d’être obligée de faire attention toute la vie me déprimait. Par contre, jeûner deux jours par semaine jusqu’à la fin de mes jours ne me pèse pas du tout. On est même content de jeûner, étonnant que cela puisse sembler. On a l’impression de mettre le corps au repos et de retrouver sa dynamique.

Alors, bon courage et n’oubliez pas de me tenir au courant de vos progrès !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
This entry was posted in Dieting and tagged , . Bookmark the permalink.

8 Responses to Le Jeune Intermittent – The 5:2 Fast Diet

  1. meg says:

    A quick question, as I find this quite intriguing – do the fast days always need to be on the same day each week, or can you vary them according to your plans that week?

    • Rosemary Kneipp says:

      Hi Meg, you can vary them according to your plans. This week, for example, I am going to Paris for the day on Thursday and going out on Friday night so we are fasting today (Wednesday). I have written several posts in English on this topic if you’re interested – just click the “Dieting” category in the right column.

  2. Susan Walter says:

    Our experience mirrors yours. We opted for skipping breakfast as the best way of lengthening the fast and making the meals more practical. I usually split the fast day meals into 150-200 cals for lunch and 300-350 for dinner. Our main difference from you is that we go for a variety of dishes all the time. I use various websites with good low cal recipes. We fast every third day, but are perfectly prepared to switch around to suit what’s on the calendar. We never fast two days in a row. It is much harder for Simon than it is for me because he is a much bigger person. 500 cals for me is just under half of my maintenance calories, but 600 for him is only a third of what he needs to eat to maintain current weight. So proportionally he is eating a lot less than me. As a consequence these days (after nearly 3 years) I never worry if fast days blow out to about 700 calories. This doesn’t happen very often but we can afford to be relaxed about it. The one thing I would like to get under control is Simon’s after dinner snacking. I think the idea of not eating after 9pm makes good sense in light of the way the research about fast periods is seeming to indicate.

  3. That food does look tasty.
    William Kendall recently posted…The Architecture Of DiplomacyMy Profile

  4. Jane's cousin says:

    Delighted that I could follow the gist of your post in French. So something of Sr. Brigid’s lessons has remained. Im sure Lyn would find this easier to read. Of course it helps that I have been trying to follow this plan so I could guess at some translations but it was good to try to read a post in “real” French as opposed to the schoolgirl version. Your results inspire me to keep going. It has become so much a part of your life, especially as you keep it going as you cycle through Europe.

  5. Melinda says:

    Hi, I am from Melbourne, and love to read your blog. Todays blog was in French. I wondered if you have an English translation. Thanks so much for all your lovely updates.

  6. Lesley says:

    We did follow the 5:2 diet and with reasonable results. Anything that reduces calories must be good. That was a year ago and we shall have to start again as we have had the upward creep!
    I regret to admit that it is the wine that must be reduced, we are not actually alchoholics but a day without wine is hard. As we get older I am convinced that it gets harder to shift the extra kilos, even though I think that I am still almost as active as 20 yrs ago.
    Sorry that I am not confidant enough to reply in French. (Excuse is having a QWERTY keyboard)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

CommentLuv badge